La passion, Au-delà des différences

La passion, Au-delà des différences

Depuis le début de la saison, le Labège Football Club accueille dans son équipe U15, le jeune Théo, 14 ans, un adolescent qui souffre d’un trouble dit « envahissant du développement ». Cette pathologie, apparentée à l’autisme, fait du parcours scolaire et de loisir de ce jeune garçon, un véritable parcours du combattant pour lui comme pour sa famille.

« Théo a été diagnostiqué à l’âge de 4 ans. Nous nous sommes rendu compte qu’il avait des comportements parfois différents de ceux des autres enfants de son âge. Il développe d’importantes crises d’angoisses par exemple. D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai dû me battre pour qu’il puisse avoir une place dans la société », explique sa mère.

Aujourd’hui, Théo est scolarisé en classe ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) dans un collège, ce qui lui permet de bénéficier d’apprentissages adaptés à sa situation au sein même de l’établissement. 

Côté loisirs également, il a fallu batailler pour se faire accepter : « Voilà déjà plusieurs années que Théo veut faire du foot. Je me suis renseignée dans plusieurs clubs et à chaque fois la réponse a toujours été la même : négative… »

 

Jusqu’au jour où Linda frappe à la porte du Labège football Club : « L’accueil de David Falcou et de son équipe m’a tout de suite mise en confiance, raconte-t-elle. Ils ont accepté une première rencontre. Lorsque je l’ai annoncé à mon fils, j’ai vu des étincelles dans ses yeux ! « .

Aujourd’hui, Théo réalise son rêve : jouer au football au sein d’une équipe. « Il est très bien encadré. Il est également bien intégré dans le groupe. Les autres enfants l’aident à progresser, sans moqueries, sans tenir compte de sa différence. Pour toutes ces raisons, il est impatient chaque semaine de se rendre à l’entraînement ».

« C’est aussi cela le football, explique David Falcou, constituer une équipe soudée au-delà des différences pour une réussite collective. C’est en cela que le foot est une excellente école de la vie. Les enfants sont sensibilisés au handicap, à la différence. Nous sommes tous égaux autour du ballon rond. ».

Le LFC entend bien développer ce type d’accueil mais cela nécessite bien sûr un encadrement spécifique et par conséquent les moyens appropriés.

« A nous de faire en sorte d’obtenir ces moyens pour continuer à susciter des vocations et des passions chez tous les jeunes, quels que soient leurs origines, leurs handicaps, leurs difficultés : c’est cela l’esprit sportif ! », conclut le Président du Labège Football Club.

Comments are closed.